Accueil

Suivez-nous

Find CANTON Consulting on TwitterFind CANTON Consulting on Google+Find CANTON Consulting on LinkedInFind CANTON Consulting on YouTube

UE - IFR - PSD 2 : Le nouvel agenda 2015

Réf. : Numéro 137 - 7 janvier 2015
Pour acheter et télécharger immédiatement cet exemplaire de la revue, cliquez :
 

Prix : 48,00 EUR





Editorial:

Horoscope 2015
 
Les  débuts d’année successifs se prêtent à deux traditions pérennes : la formulation de souhaits et l’abus de prédictions en tout genre. NDP ne dérogera pas à cette double tradition.
 
Tous nos vœux les meilleurs, tout d’abord, à nos lecteurs. De succès et de réussite puisqu’ils sont engagés dans la mutation du marché des services de paiement, attentifs à l’innovation, vecteurs de concurrence, de progrès et d’inventivité.
 
Nous ferons de notre mieux pour vous apporter les informations et les analyses dont vous avez besoin pour réussir dans vos entreprises et pour assurer un pilotage stratégique efficace de vos projets. 2015 verra NDP vous apporter de nouveaux services, une forme nouvelle !
 
Côté prédictions, contentons-nous d’une double évidence.
 
En Europe, le futur sera… européen ! Avec la finalisation prochaine du paquet paiement, ce numéro en donne une première illustration. Nous renouvèlerons l’exercice avec la quatrième Directive relative à la lutte anti blanchiment et avec les nouveaux cadres réglementaires qui se profilent dans le domaine de la sécurité… Dans un espace économique désormais unifié par le SEPA, les opportunités continueront à se dessiner à Bruxelles et à Strasbourg !
 
Dans le monde économique de demain, le vrai, c'est-à-dire sur la toile, il faudra suivre les initiatives du W3C : avec HTML5, le futur se lit dans le navigateur !

Le dossier:

Les couloirs des institutions européennes auront été l’objet d’une intense  activité dans les derniers jours de 2014, autour des projets réglementaires issus du « Paquet paiement » : le projet de nouvelle Directive sur les services de paiement (DSP2 ou PSD 2) et surtout le projet de règlement sur les commissions d’interchange (IFR).
Ces projets engagent des options majeures pour la reconfiguration du paysage des services de paiement en Europe car ils commandent trois questions clefs : le périmètre des activités soumises à réglementation,  les paramètres d’exercice et de profitabilité des structures de compensation interbancaires nationales et, sujet d’importance croissante, les règles de sécurité.  Le premier dossier de 2015 dresse les perspectives indispensables à intégrer dans vos choix stratégiques.

Au sommaire du dossier:

  • Règlement IFR : un accélérateur de recomposition
  • DSP 2 : nouveau calendrier pour de nouvelles exigences
  • Interview Monica MONACO : les coulisses du Trilogue Européen

Canton y réfléchit:

Avec un vote des amendements, sans le vote de la « résolution législative », en avril dernier, le Parlement Européen avait laissé le Paquet paiement « au milieu du gué ».
Sa finalisation se fera donc vraisemblablement en deux temps : le règlement sur les interchanges en premier, la DSP 2 ensuite.
Depuis, les lobbies ont redoublé d’efforts. Le bilan dressé lors de notre première rencontre PIC au printemps dernier en avait bien montré tous les enjeux : extensions diverses du champ de l’encadrement communautaire, réduction drastique des revenus des structure nationales de compensation, arrivée de nouveaux acteurs, les TPP, destinés à développer les instruments de paiement SEPA, ...
Comme à l’issue de toutes les grandes batailles (politiques), les diverses parties chanteront victoire à leur balcon : les banques pour avoir éviter la limite des 7 centimes de revenu d’interchange par transaction, les nouveaux PSP pour un accès facilité au marché, les commerçants pour la baisse des coûts et le desserrement des contraintes contractuelles et les consommateurs pour une protection accrue. Mais le vrai gagnant promet d’être la Commission dont le projet initial semble désormais très près d’aboutir.
Le projet de règlement annonce trois ruptures importantes : un encadrement des prix au sein de l’activité, sur les mécanismes interbancaires, qui va catalyser des évolutions majeures vers un marché à l’échelle européenne ; un cadre édicté par voie de règlement et pas de directive : donc une main directe de l’Europe sur ce marché ; des délais de mise en œuvre d’une brièveté record : la preuve de la force de la volonté politique de résultats rapides sur ce marché jugé stratégique pour la compétitivité. Des signes forts pour 2015 !

Décodages:

  • Snapcash, la solution de transfert d’argent de Snapchat

Repères:

  • Hi-Media et HiPay se séparent
  • Stripe lance son API Bitcoin
  • Comment la solution mobile de Starbucks arrive en France

Entreprises citées dans ce numéro :

Braintree, Edenred, Gemalto, Hi-Media,  HiPay, Orange,  MasterCard,  Safenet, Snapcash, Snapchat,  Starbucks, Stripe