Accueil

Suivez-nous

Find CANTON Consulting on TwitterFind CANTON Consulting on Google+Find CANTON Consulting on LinkedInFind CANTON Consulting on YouTube

PIC 2 : Paiement et Privacy

Réf. : Numéro 143 - 15 avril 2015
Pour acheter et télécharger immédiatement cet exemplaire de la revue, cliquez :
 

Prix : 48,00 EUR





Editorial:

Le First Public Working Draft (FPWD) du groupe Web Payment du W3C sort demain !
 
Il aura suffit d’un peu moins d’un semestre pour que le groupe de travail du World Wide Web Consortium (W3C) réussisse à rendre public un document, premier jalon de la constitution de normes nouvelles d’interopérabilité dans les paiements sur internet.
Ce délai est, en lui-même, une nouvelle et une forme d’exploit dans le monde des paiements.
 
Consacré à un ensemble de « Web Payment use cases », cette première ébauche s’avère substantielle.
 
Elle est accessible en ligne depuis le site du W3C.
 
Des préconisations d’architecture devraient maintenant suivre rapidement cette première étape ainsi que les spécifications techniques qui en permettront une mise en œuvre facilitée.
 
L’enjeu n’échappera à personne.
 
NDP reviendra prochainement sur le travail et les perspectives ainsi ouvertes par le W3C.

Le dossier:

  • Les tables rondes : Qu’est-ce qui change dans les paiements ?
  • Big Data pour les paiements, « big » risques ou opportunités ?
  • Propos choisis d’intervenants
  • Les conférences PIC, un rendez-vous à ne pas manquer !

Au sommaire du dossier:

Les exigences de protection des données personnelles sont rarement l’objet de toute l’attention nécessaire Le monde des paiements ne fait pas exception à cette mauvaise règle.
La deuxième des Conférences PIC intitulée « Le paiement à l’épreuve de la Privacy », tenue le 17 mars 2015, a été l’occasion de braquer le projecteur sur cette question, pour en découvrir les enjeux majeurs, renforcés autant par les nouvelles solutions qui apparaissent à la convergence des paiements et des techniques de marketing en ligne (Big Data) que par les prochaines évolutions réglementaires. De la biométrie à la protection des données personnelles des consommateurs ainsi que des marchands, quelles sont opportunités, risques et contraintes ? 

Canton y réfléchit:

La protection des données personnelles s’est développée en Europe, avec un rôle pionnier de la France,  dès les années 70. Ce dispositif administratif, historiquement centré sur un système d’autorisations préalables, occupe dans le paysage une place volontiers perçue comme vieillissante, surtout dans le contexte de généralisation des intrusion étatiques tous azimut, dans les communications, sur le mode « Faîtes ce que je dis, pas ce que je fais ».
Lourde erreur cependant.
La perspective de voir les données du paiement abandonnées au bon vouloir d’acteurs capables d’en extraire des profils précis de consommation et d’adresser à chacun des offres ciblées sur mesure, fait naître un risque avéré de vassalisation des commerçants à une échelle inédite. D’un point de vue européen, la question de la protection des données redevient donc stratégique. Gare à qui n’y aura pas accordé assez d’attention !

Décodages:

  • PayForum 2015, l’essentiel à en retenir

Repères:

  • Visa teste sa solution HCE avec quatre banques françaises
  • La start-up MyCheck lève 5 millions d’euros
  • Google lance Pony Express, pour payer ses factures en ligne

Entreprises citées dans ce numéro :

Appetiz, Apple, Banque de France, CNIL, CommBank, Fivory, Gemalto, Google, Ingenico, Intel, Lyra Network, Mizuho, MyCheck, Plebicom, Samsung, Sopra, UnionPay, Visa, Worldline





>> Numéro suivant : La tectonique des cartes