Accueil

Suivez-nous

Find CANTON Consulting on TwitterFind CANTON Consulting on Google+Find CANTON Consulting on LinkedInFind CANTON Consulting on YouTube

Les forks de Bitcoin et Blockchain - Partie II

Réf. : Numéro 158 - 14 septembre 2016
Pour acheter et télécharger immédiatement cet exemplaire de la revue, cliquez :
 

Prix : 48,00 EUR





Editorial:

Ripple, un nom à suivre
 
Lorsque NDP s’est pour   la première fois penché  sur le Bitcoin (n° 55 en octobre 2010), le même dossier traitait d’un projet intitulé « Ripple ».
 
Aujourd’hui, quand la blockchain s’est imposée comme le buzzword à la mode, nous sommes heureux de revenir sur une de ses applications les plus réussies, portée par une des entreprises les plus prometteuses du domaine : Ripple.
 
Sa promesse ? « Permettre des transactions financières mondiales sécurisées, instantanées, presque gratuites, de toute taille et sans rejet de débit ». 
 
Activement investie dans les travaux du W3C et reconnue parmi les start-ups à fort potentiel de la baie de San Francisco, Ripple séduit. Son protocole est adopté par 12 des 50 plus grandes banques dans le monde et permet d’atteindre plus de 60 pays à travers son réseau ! Récemment Ripple a ouvert des bureaux à Londres et au Luxembourg. 
 
Le dossier de NDP 158 présente l’entreprise, le protocole qu’elle promeut et analyse les raisons de son succès présent et certainement futur. 
 
Une aventure à suivre !

Le dossier:

Deuxième partie du dossier sur les « forks » de la blockchain, pour découvrir un acteur ancien et majeur, dont l’importance reste méconnue en Europe.
Le protocole Ripple
Si la société Ripple ne voit le jour qu’en 2012, le concept de système d’échange local avait été créé dès 2004 par Ryan Fugger, développeur web, dont l’objectif était de mettre en place un système monétaire décentralisé permettant aux individus et communautés de créer leur propre monnaie.
La première version de ce système, RipplePay.com, a fait ses débuts en 2005. Il s’agissait d’un service financier fournissant des options de paiement sécurisées aux membres d'une communauté en ligne via un réseau mondial.

Au sommaire du dossier:

  • Le protocole Ripple
  • Les différences Ripple / Bitcoin : des atouts d’avenir
  • Interview de  Nilesh DUSANE, Vice-président des ventes et de la relation clients de Ripple
  • Dernières actualités autour de Ripple

Canton y réfléchit:

En Europe, depuis plusieurs mois, c’est Ethereum qui concentre l’attention et suscite force espoirs ou annonces aux accents prophétiques, parfois à la limite de la crédibilité.
Vu d’Amérique, Ripple est plus au centre de l’attention, au moins de celles des investisseurs. Anciennement établie dans le paysage des crypto-monnaies, réunissant des équipes expérimentées, elle apparaît crédible et pertinente, engagée dans un travail de longue haleine, tissant la toile de partenariats solides, investie dans de une démarche normative fédératrice et soucieuse de pédagogie.
Moins flamboyante et séductrice qu’Ethereum mais durablement et solidement implantée dans le paysage des monnaies cryptographiques. Les déboires de la DAO et le dédoublement de la chaîne Ethereum sont venus faire écho à cette différence de perception. Les malheurs des uns ne font pas le bonheur des autres mais, en tout cas, l’approche « course de fond » de Ripple constitue un atout payant à ce jour, une raison de plus de suivre cette dynamique à long terme, comme nous le faisons depuis 2010.

Décodages:

  • Le FMI a publié un important document de travail sur les crypto-monnaies 

Repères:

  • Monero, nouvelle crypto-monnaie de l’anonymat
  • BD Multimédia devient établissement de paiement
  • Bankybee, une plateforme de cashback française

Entreprises citées dans ce numéro :

Alipay, Bankybee, BD Multimédia, Orange, Commission européenne, Conseil européen, FMI, Monero,  Paymt, Ripple, Visa




<< Numéro précédent : Les forks de Bitcoin et Blockchain