Accueil

Suivez-nous

Find CANTON Consulting on TwitterFind CANTON Consulting on Google+Find CANTON Consulting on LinkedInFind CANTON Consulting on YouTube

Le Maroc : un marché et une industrie des paiements pleins d’avenir

Réf. : Numéro 141 - 4 mars 2015
Pour acheter et télécharger immédiatement cet exemplaire de la revue, cliquez :
 

Prix : 48,00 EUR





Editorial:

Mobile  World Congress 2015,  quoi de neuf  ?
Toujours, le paiement !
 
L’édition 2015 du Mobile World Congress  qui s’est tenue à Barcelone du 2 au 5 mars a décidément beaucoup parlé de paiement !  
Samsung et  Google ont tous les deux annoncé leurs solutions mobiles respectives, Samsung Pay et Android Pay, dont le nom désigne clairement le concurrent visé :  Apple Pay ! 
 
Bientôt, Samsung Pay offrira des paiements NFC, sur la base d’une sécurité biométrique, grâce au capteur d’empreintes digitales déjà présent sur le Galaxy S5 et  avec l’aide de la technologie de LoopPay, une start-up américaine rachetée par le groupe sud-coréen, ayant développé la Magnetic Secure Transmission permettant d’enregistrer une carte bancaire dans une housse spéciale de protection du téléphone. 
 
Samsung Pay sera disponible sur les deux nouveaux modèles de smartphones dévoilés par Samsung (le Galaxy S6 et S6 Edge), censés faire de l'ombre aux iPhone 6. 
 
Google Pay sera également une solution NFC qui prendra en charge l’authentification biométrique et un système de tokenisation. 
Clairement, le congrès de Barcelone de cet année a montré que l’économie des télécoms cherche son avenir, désormais, dans le paiement.

Le dossier:

Grâce aux accords euro méditerranéens, le Royaume du Maroc est aux portes de l’Europe. Confronté au défi du développement de son marché intérieur, dont le potentiel de croissance est un atout, le Maroc dispose d’autres atouts nombreux dans le domaine des paiements. Ses acteurs industriels disposent d’une capacité technologique parfaitement comparable à celle de bien des entreprises européennes, en conservant un solide avantage en prix de revient. Sa position géographique et la richesse de ses traditions d’échange, en Afrique, avec l’Europe et le monde arabe, le désignent pour jouer demain avec succès un rôle majeur dans le monde des paiements.

Au sommaire du dossier:

  • Le forum de la monnaie et du paiement  électronique en Afrique francophone
  • Interview d’Hervé CHOMEL,  Vice-Président de MoneyGram Afrique
  • Le marché marocain des paiement en chiffres 
  • Cartographie des principaux acteurs marocains

Canton y réfléchit:

Avec son potentiel technologique et de développement sur son marché intérieur, le Maroc est clairement en marche pour devenir l’un des acteurs majeurs des paiements en Afrique. Partant d’un usage traditionnel du cash fortement ancré dans les habitudes des consommateurs marocains, les opérations de paiement par cartes augmentent une régulièrement et sûrement. Et le succès des cartes labélisées sous la marque nationale « CMI » démontre la capacité du pays à développer ses solutions de façon autonome. Un atout fort pour accompagner le développement des paiements électroniques en Afrique. 

Décodages:

  • Gemalto s’exprime sur le piratage de clefs de ses cartes SIM
  • Quel avenir pour le Bitcoin en Afrique ?

Repères:

  • PayPal acquier Paydiant et intègre le NFC à PayPal Here
  • Bitstamp perd des milliers de bitcoins
  • Présentation du nouveau billet de 20 euros à Francfort

Entreprises citées dans ce numéro :





<< Numéro précédent : La protection des données du paiement