Accueil

Suivez-nous

Find CANTON Consulting on TwitterFind CANTON Consulting on Google+Find CANTON Consulting on LinkedInFind CANTON Consulting on YouTube

La sécurité : enjeu de compétition internationale

Réf. : Numéro 134 - 22 octobre 2014
Pour acheter et télécharger immédiatement cet exemplaire de la revue, cliquez :
 

Prix : 48,00 EUR





Editorial:

Le W3C  lance le Web Payement Interest Group 
 
Le World Wide Web Consortium (W3C) a officialisé la création de ce groupe qui débutera ses travaux à la Réunion annuelle de Santa Clara, pour le vingtième anniversaire du consortium.
 
CANTON-Consulting y participera comme membre du W3C et de ce nouveau groupe de travail.
 
L’objectif du groupe sera de combler le fossé de la diversité des écosystèmes de paiement et de développer des solutions pour atteindre les utilisateurs où qu’ils soient, quel que soit leur équipement de connexion. Il ne s’agit rien de moins que de faire du paiement un des services du protocole, comme la musique ou la vidéo sont maintenant intégrés à HTML 5. 
 
Une belle ambition pour développer l’e-commerce dont le chiffre d’affaires approchera 1 500 milliards de dollars, en croissance annuelle, soit plus de 20 % de plus que 2013. 
 
La feuille de route du nouveau groupe portera sur la terminologie, les wallets, les API, les protocoles de message de transaction et les techniques liées à l’identité, l’authentification et la sécurité.
 
Une quarantaine de membre du Groupe sont attendus.

Le dossier:

La sécurité des paiements n’est pas seulement devenue une compétence européenne dévolue par les traités à la Banque Centrale Européenne, au Système européen des Banques centrales et à l’ABE : c’est un enjeu économique d’une importance croissante avec une « industrie de la fraude », dont le chiffre d’affaires mondial croît chaque année et représente déjà des dizaines de milliards de dollars, ponctionnés successivement là où les failles invitent des fraudeurs de plus en plus agiles et mobiles. À ce jeu de gendarmes/voleurs, les enjeux financiers s’envolent. Les Autorités en ont saisi l’importance en termes de compétitivité. Inventaire des évolutions, avec quelques (mauvaises) surprises à la clef.

Au sommaire du dossier:

  • Pourquoi les États-Unis déploient-il EMV maintenant ?
  • SecuRePay : Les enjeux de la consultation lancée par l’Autorité Bancaire Européenne
  • La DSP2 met l’accent sur la sécurité
  • France et Royaume-Uni, au top de la fraude carte en Europe
  • Vers de nouvelles ruptures technologiques ?

Canton y réfléchit:

La fraude augmente. Le coût de la fraude explose. La question qui s’ensuit est naturelle : qui paiera ? Les régulateurs sont bien forcés de s’emparer de la question.
Les stratégies nationales ou continentales qui consistaient à jouer des contrats d’émetteurs et des réglementations régionales pour savoir habilement « exporter la fraude » sont maintenant triplement condamnées : par la mobilité des fraudeurs qui vont là où ils trouvent des failles, par l’importance d’un marché des biens et services qu’internet mondialise sans retour et par la nécessité d’une répartition efficiente, sinon juste, du prix à payer, en coût du risque pour préserver la confiance des payeurs, et en coût d’investissement pour les commerçants et le système financier. 
C’est entre ces deux parties prenantes que le match s’annonce sans pitié…

Décodages:

  • Les problèmes de sécurité des distributeurs américains
  • Webhelp a racheté FDI : interview de Dominique Chatelin

Repères:

  • PayPlug lève 900 k€ par financement participatif
  • La scission PayPal e-Bay se prépare

Entreprises citées dans ce numéro :

Apple Pay,  China Mobile, eBay, Elavon, FDI, Gemalto, Home Depot, Ingenico, Nubank, PayPal, Payplug, Target, TJX, W3C, Webhelp, MasterCard Zwipe, Oberthur Technologies