Accueil

Suivez-nous

Find CANTON Consulting on TwitterFind CANTON Consulting on Google+Find CANTON Consulting on LinkedInFind CANTON Consulting on YouTube

L’avenir avec ou sans cash : Ce que nous apprend l’évolution des DAB

Réf. : Numéro 127-128 - 18 juin 2014
Pour acheter et télécharger immédiatement cet exemplaire de la revue, cliquez :
 

Prix : 72,00 EUR





Editorial:

Numéro double, sur le cash  !
 
Une fois n’est pas coutume, NDP revient sur le sujet de la monnaie scripturale et il a choisi de doubler sa pagination à cette occasion. Un sujet pourtant laissé pour compte, comme si elle n’était qu’un reste transitoire d’un passé sans avenir.
 
La réalité est à la fois moins simple et résolument complexe.
 
Moins simple car si les paiements électroniques sont appelés à un fort développement, le cash est loin de disparaître : dans le monde, avec le progrès économique, il se multiplie ; et dans les pays développés, riches, la crise le relance.
 
Plus complexe car les frontières entre moyens de paiements scripturaux et fiduciaires, s’estompent sous l’effet des nouvelles possibilités technologiques.
 
Le cash et les services offerts au DAB-GAB deviennent des éléments d’une seule et même expérience consommateur unifiée : la une prestation « omnicanal », qui fait du cash, un service parmi d’autres dans la relation de proximité via les technologies. Une évolution qui plaira aux consommateurs et aux commerçants !

Le dossier:

L’idée paraît s’imposer que le futur de la monnaie ne peut qu’être électronique, dématérialisé et mobile. Pourtant, les volumes de cash augmentent partout dans le monde, Europe comprise. L’étude que la BCE vient de publier, sous forme de « working paper », sur l’usage de l’argent fiduciaire par les consommateurs, dans sept pays de plusieurs continents, bouscule quelques prédictions hâtives. Revue des tendances engagées.

Au sommaire du dossier:

  • NCR Interview de Christophe Durand et Gilbert Louard
  • DAB, nouveaux services et commissions
  • Les paiements de détail à la croisée des chemins
  • Le Royaume-Uni se veut « cash-free »

Canton y réfléchit:

Le cash est encore loin d’avoir disparu, n’en déplaise à ceux qui pronostiquent sa mort prochaine. Encore largement utilisé dans les pays développés, où la monnaie fiduciaire reste dominante pour les transactions de faible valeur, il voit sa demande exploser dans les pays en émergence. Avec la crise, le cash reprend même des parts de marché !
Pour autant le monde de l’argent liquide ne reste pas à l’écart des transformations à l’œuvre. Le liquide retrouve un usage naturel complémentaire des nouvelles solutions : c’est le besoin d’omnicanal, apportant au consommateur une expérience unifiée quelque soit le support matériel de transaction.
Scripturale ou pas, la monnaie devient une des modalités d’une offre de services de paiement centrée sur le consommateur, le commerçant et leurs besoins.

Décodages:

  • Pionnier : Quixter
  • Les géants américains à l’assaut de  l’Europe des paiements. 2ème partie : Amazon, Google, Apple, PayPal

Repères:

  • Nintendo se lance dans le paiement NFC
  • La Crimée passe au rouble russe
  • Buyster ou la fin d’un projet mal parti

Entreprises citées dans ce numéro :

Alibaba, Amazon, Apple, Barcclays, Barclaycard, BNP Paribas, Bouygues, Buyster, Facebook, Gemalto, Google, JR East, NCR, Nintendo, PayPal, Quixter, Tencent.