Accueil

Suivez-nous

Find CANTON Consulting on TwitterFind CANTON Consulting on Google+Find CANTON Consulting on LinkedInFind CANTON Consulting on YouTube

e-Gov, e-Pay, e-ID

Réf. : Numéro 120 - 5 février 2014
Pour acheter et télécharger immédiatement cet exemplaire de la revue, cliquez :
 

Prix : 48,00 EUR





Editorial:

Avis de tempête sur l’IT bancaire de demain
 
KPMG US  vient de dire tout haut ce qui se murmure ici (Banking 2014: An Industry at a Pivot Point) : l’industrie bancaire est à l’aube d’un grand et difficile tournant. La multiplication des dispositifs connectés, l’explosion de la quantité de données, ou encore la mutation des systèmes d’information sous l’effet notamment du développement du cloud, génèrent de nouvelles attentes de la part des consommateurs de services financiers. Mais elles sont également à l’origine de nouvelles menaces de nature à déstabiliser la sphère financière avec la même force que les évènements de 2008 : la grande variété des systèmes de données et leur complexité croissante, couplée à l’extrême attractivité qu’elles ont acquis et à la multiplication des canaux d’attaque, obligent les institutions financières qui en sont propriétaires à garder une longueur d’avance sur les cybercriminels. C’est particulièrement vrai du paiement : les données associées aux transactions se multiplient sous l’effet de leur dématérialisation progressive, et il revient aux banques, dont le capital confiance a été sérieusement écorné par la dernière crise, de se montrer capable d’en rester les garantes.  Au risque de perdre la bataille face aux géants du web – Google, Amazon, Facebook, Paypal … – qui  ne cachent plus leurs ambitions en la matière et ont déjà montré leur capacité à se renouveler face aux ruptures technologiques ou à les provoquer. Ne pourront sortir gagnantes que les organisations qui se montreront suffisamment innovantes pour à la fois tirer parti de ces ruptures à l’œuvre tous azimuts, et se prémunir contre les risques considérables qui y sont associés. 
La bataille promet d’être féroce.

Le dossier:

Au fil des révélations d’E. Snowden, les opinions publiques découvrent à quel point la surveillance devient omniprésente et intrusive, dans la vie des citoyens. Comme si la technologie conduisait inexorablement les Etats sur la pente fatale du modèle Big Brother.
D’autres enjeux pourtant  s’attachent au « e-Gov », c'est-à-dire une réingénierie créatrice de procédures et valeurs partagées entre administrations, citoyens et entreprises. En revisitant les projets et  espoirs portés par cette ambition,  NDP vous invite à identifier les fortes convergences entre eGov et paiements. Autour notamment d’une fonctionnalité commune : l’identité comme clef d’identification.

Au sommaire du dossier:

  • Le e-Gov, luxe ou nécessité ?
  • Aperçu de quelques initiatives africaines
  • Les bienfaits que l’UE attend de l’e-Government
  • L’e-ID, la clef de l’e-Gov

Canton y réfléchit:

Le succès des initiatives en matière de e-Gov et plus généralement de e-administration, pourtant fort attendues par les usagers et promises par les gouvernements, dépend encore d’évolution d’infrastructures, notamment liées à l’identification. 
Symétriquement, cette fonctionnalité constitue une des clefs de l’accès au marchés pour de nouveaux entrants en matière de services de paiement.
Une convergence entre les deux objectifs sera donc la bienvenue : coup de chance pour l’Europe, la Commission est à la manœuvre sur les deux sujets et elle a les moyens de ses ambitions !

Décodages:

  • Les leçons de l’abandon de l’O2 Wallet
  • Bitcoin ou pas Bitcoin : les autres monnaies alternatives

Repères:

  • Payleven débarque en France
  • LifeLock lance un wallet axé sur la sécurité
  • Suisse : iKentoo optimise ses services
  • Rentabiliweb crée une filiale EME aux Pays-Bas

Entreprises citées dans ce numéro :

Anoncoin,  Payleven, Lemon, Lifelock, iKentoo, Ingenico, Bitcoin, Namecoin, Litecoin, Payzone, Peercoin, Protoshares, Novacoin, Megacoin, Telefonica, O2,  ...