Accueil

Suivez-nous

Find CANTON Consulting on TwitterFind CANTON Consulting on Google+Find CANTON Consulting on LinkedInFind CANTON Consulting on YouTube

DSP J-20 : l'ouverture du grand marché des services de paiement

Réf. : Numéro 36 - 12 Octobre 2009
Pour acheter et télécharger immédiatement cet exemplaire de la revue, cliquez :
 

Prix : 48,00 EUR





Editorial:

La Commission européenne vient de publier le 29 septembre les résultats de la consultation publique (IP/09/884) lancée en juin 2009 pour tester l’intérêt  d’une date limite pour la migration des virements et prélèvements nationaux vers les instruments de paiement du nouvel espace unique de paiements en euros (SEPA).

Comme précédemment évoqué dans nos colonnes, les résultats publiés viennent renforcer la Commission dans sa volonté d’accélération de SEPA. La majorité des personnes interrogées se sont exprimées en faveur de la fixation de limites avec, selon la plupart des réponses, des options nationales et des dates limites différentes pour les virements et pour prélèvements SEPA. Mr McCreevy a parfaitement résumé la position de la Commission en déclarant: «  la fixation de délais clairs pour la migration vers le SEPA enverrait un message fort, signifiant que SEPA est un processus irréversible. »
 

Le dossier:

Le 1er novembre marquera la naissance d’un nouveau marché: celui des services de paiement à l’échelle de plus de 500 millions d’habitants dans l’Espace Economique Européen (EEE). Un tel marché, avec des acteurs inédits que sont les établissements de paiement, représente une formidable innovation, née par la puissance de la réglementation communautaire. Il n’est pas banal de voir apparaître un marché entièrement nouveau. A chaque fois, une nouvelle aventure démarre. On se souvient de l’ouverture naguère des marchés des télécommunications ou de l’électricité ; on attend celle, complète, des services postaux. Avec la marché de la prestation des services de paiement, c’est la nature du service elle-même qui est innovante. Et la taille du marché concerné a cru dans des proportions considérables. A quelques jours de cette ouverture, le 1er novembre, en application de la Directive sur les services de paiement, nous passons en revue les changements qui arrivent : pour les acteurs de place, pour les consommateurs, dans les différents pays de l’Espace Economique Européen.  

Au sommaire du dossier:

  • Les EP / PI (établissements de paiement/Payment Institutions) arrivent
  • Tour d'Europe de l'arrivée du marché des prestataires de services de paiement (PSP)
  • Moyens de paiement et consommateurs

Canton y réfléchit:

A moins de trois semaines de la date prévue pour l’ouverture du grand marché des services de paiement, il est certain que tous les pays ne seront pas prêts. Pourtant, avec le passeport et les efforts déployés par quelques pionniers, le 1er novembre va bel et bien ouvrir une nouvelle époque. L’effet de concurrence va jouer, même pour aiguillonner l’attrait des superviseurs pour ce sujet nouveau. A court terme, il ne faut pas s’attendre à des baisses spectaculaires de tarifs mais plutôt à une multiplication de nouveautés perturbatrices, comme les nouveaux droits des consommateurs ou la facilité  donnée à des nouveaux entrants de tester des produits ou services de paiement nouveaux . C’est, comme dans tous les autres secteurs ouverts à la concurrence par Bruxelles, sur l’innovation et la valeur ajoutée que ce grand marché va changer les choses.

Décodages:

  • Cards off veut faire oublier les cartes
  • Du mouvement dans les titres de service
  • Ingenico a acheté Easycash

Repères:

  • La contration du crédit consommation
  • Coup de pouce ou relance pour la carte Total ?
  • A savoir...

Entreprises citées dans ce numéro :